Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


ça va jazzer (1ère partie)

Publié par Camille G. sur 16 Mars 2013, 11:23am

Catégories : #Plein les oreilles

« Le jazz est vif, douloureux, doux, tendre, lent ; il apaise, il bouleverse, c'est de la musique et ce qu'il rythme est vrai, c'est le pouls de la vie. » (Andrée Maillet)

Ainsi, le jazz, né à la Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis au début du XXe siècle, est un genre musical entrainant et plein d’émotions. Souvent décrié aujourd’hui par les nouvelles générations qui lui préfèrent souvent un style plus contemporain, rythmé par les sons artificiels des ordinateurs. Mais le jazz possède son histoire, qui risque d’en étonner plus d’un !

Le Jazz est un genre musical datant du début du XXe siècle. Créé aux Etats-Unis, il s’inspire de nombreux autres styles musicaux tels que le Ragtime (Scott Joplin), de danses traditionnelles de salon, de blues, ou de musique européenne. Il est caractérisé par des instruments, tels que le saxophone, la trompette, le trombone, la clarinette, le piano, la contrebasse (et son célébre BassWalking)... D’autres instruments peuvent se rajouter à cette liste, mais la plupart des groupes sont constitués de ceux cités précédemment.

Le terme même de Jazz a sans doute plusieurs origines qui aucune n’a fait l’unanimité à ce jour, et soulève encore aujourd’hui des débats entre les partisans des différentes théories. Viendrait-il du terme français jaser (discuter, palabrer), en référence aux rythmes et aux mots phrasé ? du nom de musiciens (comme Chaz Washington) ? de l'argot avec des connotations sexuelles (jizz) ou qui indiquent l'énergie ou la force ? du jasmin dont les jazzmen avaient l’habitude de se parfumer avec ? d'une déformation du chassé ou chasse-beau, figure du cakewalk (danse du gâteau, à la mode au XIXe siècle) ? des racines africaines comme le mot bantou jaja (« danser », « jouer de la musique »), sur le terme africain jasi (« être excité ») ? Jaiza (« son lointain des percussions »). La dernière appellation viendrait de certaines tribus indonésiennes qui appelaient "jaze baqti" une musique rythmée ? Le mystère reste entier.

Issu des WorkSongs des esclaves afro-américains, le jazz s’est exporté en Europe et en particulier en France après la 1ère guerre mondiale après son succès retentissant dans son pays d’origine, les Etats-Unis. Très peu apprécié au départ, le jazz est considéré comme une musique sauvage et disgracieuse par la classe bourgeoise, qui le délaisse assez vite. La jeune génération s’en empare alors, créant un véritable phénomène de mode !

Mais comme toute mode, la tendance change vite, et le Jazz laisse place au Rock’n’Roll, lui aussi importé des Etats-Unis dans les années 1950 et 1960. Paradoxalement, la catégorie aisée de la société commence à apprécier ce genre musical à sa juste valeur.

Aujourd’hui, le Jazz est considéré par une grande partie de la population comme étant « chic et branché », un genre musical réservé à l’élite, à l’instar de l’opéra ou de la musique dite classique. A tort ! Car le Jazz offre des sonorités que d’autres styles musicaux ne peuvent fournir. Et cela enrichit d’autant plus le patrimoine musical mondial.

Camille G.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents