Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


Marjane Satrapi : une vie construite autour de la guerre

Publié par Les Cris, la suite sur 2 Novembre 2015, 11:52am

Catégories : #Le Café des Artistes

Marjane Satrapi, née à Rasht en Iran en 1969, est une scénariste, peintre, dessinatrice, écrivain et réalisatrice. Son histoire se confond en partie avec les changements qu'a connus l'Iran ces 40 dernières années.

Une décennie de guerre

En 1979, une révolution renverse le Shah et s’installe une république islamique en Iran. C'est à partir de là que les relations entre l’Iran et l’Irak commencent à se détériorer.

La guerre Irak-Iran est une guerre opposant ces deux pays entre 1980 et 1988. L'Irak attaque l'Iran au prétexte d'un désaccord frontalier. Il espère ainsi faire disparaître le régime fondamentaliste et réduire l'influence du mouvement islamique chiite en Iran. Ceci pousse les Iraniens à s'opposer à leur voisin et entamer une guerre. Celle-ci a causé près d'1.200.000 morts suite à de nombreux bombardements subis par la population des deux pays, par l'assassinats de prisonniers politiques et des révoltes civiles écrasées par les pouvoirs en place.

Persépolis, le roman graphique

Marjane Satrapi écrit notamment Persépolis en 4 tomes au début des années 2000 qui retrace son vécu durant cette guerre. A travers ses bandes dessinées, elle raconte le quotidien, ses ressentis et son traumatisme face à la violence dans un pays en guerre. Adolescente à la langue bien pendue, pour la protéger, ses parents l’envoient en Autriche où elle part d'un pays en guerre et se retrouve dans un pays dans lequel elle ne se sent pas à sa place. Elle est donc seule, sans sa famille restée en Iran. Elle s'inquiète pour ses proches d'autant plus que ses proches, notamment son oncle, sont communistes et opposants au régime politique de l'Iran.

Elle est aussi très proche de sa grand-mère qui lui prodigue des conseils auxquels elle se référera tout au long de sa vie. Dans une scène importante, sa grand-mère lui confie : « Écoute ! Je n’aime pas faire la morale, mais je vais te donner un conseil qui te servira à jamais. Dans la vie tu rencontreras beaucoup de cons. S’ils te blessent, dis-toi que c’est la bêtise qui les pousse à te faire du mal. Ça t’évitera de répondre à leur méchanceté. Car il n’y a rien de pire au monde que l’amertume et la vengeance. Reste toujours digne et intègre à toi-même ! ».

Persépolis, le film

En 2007, Marjane Satrapi réalise le film Persépolis avec Vincent Paronnaud, inspiré de ses bandes dessinées à succès. C'est un film d'animation en noir et blanc qui a suscité certaines polémiques et interdictions. Par exemple, il a été interdit de diffusion au Liban en 2008. Mais, la « polémique nationale » engendrée par la censure a réussit à autoriser sa diffusion. La République d'Iran s'est aussi inquiétée de l'image que pouvait renvoyer ce film le considérant comme « un tableau irréel des conséquences et des réussites de la révolution islamique ».

Néanmoins, le film a remporté de nombreux prix notamment le Prix spécial du jury du Festival de Cannes en 2007, le César de la meilleure adaptation en 2008 et été nommé aux Oscars du cinéma la même année dans la catégorie du meilleur film d'animation (pour l'anecdote c'est Ratatouille qui a obtenu la récompense). Marjane Satrapi a obtenu le Prix du public de l’Etrange festival pour The Voices (une comédie d'horreur et non l'émission de TF1 !!!) en 2014 ce qui montre sa capacité à travailler et à exceller dans divers genres.

Florine R., Emma B. (article publié dans Les Cris, n°13, septembre-octobre 2015)

Marjane Satrapi : une vie construite autour de la guerre

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents