Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


Istanbul, c'est Byzance !

Publié par Les Cris, la suite sur 16 Novembre 2016, 08:20am

Catégories : #Carnet de voyages

Ces trois noms successifs sont le témoignage du passé prestigieux de cette ville et des civilisations successives qu'elle a connues. La position stratégique de la ville, la seule à cheval sur deux continents (image satellite ci-dessous), l’Europe et l’Asie, explique le fait qu'elle ait été âprement convoitée au cours des siècles.

C'est Byzance, c'est super, c'est le grand luxe !

Byzance est restée dans les esprit comme un symbole de richesse, d’opulence. L'expression « c'est Byzance » semble avoir été popularisée une fois employée dans une pièce de théâtre dans laquelle un personnage disait : « Quel luxe ! Quel stupre ! Mais c'est Byzance

Byzance est une cité dont la réputation de richesse a dépassé les limites de la ville. Elle aurait été fondée vers 600 avant J.C par les Grecs de Mégare qui en font un port actif située sur le détroit du Bosphore et la mer de Marmara. De là vient sans doute son image de ville riche et luxueuse.

Elle prend le nom de Constantinople en 330 après J.C. lorsque Constantin Ier, l’empereur romain, décide d'en faire la capitale de l'Empire romain (Constantinopolis en grec ou « la ville de Constantin » = Constantinople).

En 1453, elle est prise et occupée par les Turcs Ottomans et prend, beaucoup plus tard, le nom d'Istanbul en 1930.
 
De Byzance à Constantinople

Constantinople, ancienne capitale de l'Empire romain d'Orient appelé Empire byzantin (330-1453), nous laisse des traces avec cette basilique connue, Sainte-Sophie (ou « Sainte Sagesse » en grec. La première basilique de Constantinople a été construite par l’empereur Constantin Ier en 325. Elle a été reconstruite en plus grand par l’empereur Justinien (527-565). Elle a servi de basilique pendant 916 ans et est considérée maintenant comme la 8ème merveille du monde avec ses 7540 m² de superficie.

Elle se place à la 4ème place des plus grands « monuments « chrétiens » bien qu’elle ait été transformée en mosquée au XVème siècle après la conquête de Constantinople par les Ottomans en 1453. Il y eu par exemple l’ajout de 4 minarets.

De Constantinople à Istanbul

Après la prise de Constantinople, cette dernière va s’appeler Istanbul. Elle devient la capitale administrative et religieuse de l’Empire ottoman avec l'installation du calife (Mehmet II) dans le palais de Topkapi. Il y a plusieurs constructions de mosquées et d'écoles coraniques dans la ville. Par exemple la « Mosquée bleue » (ou Sultanahmet Camii) construite sur le modèle de la basilique Sainte Sophie (notamment sa coupole) est aujourd’hui est une des plus belles et plus célèbres mosquées d'Istanbul (photo ci-dessous).

Istanbul est aujourd’hui la principale ville de la République de Turquie proclamée en 1923 (la capitale étant Ankara). La « basilique-mosquée » Sainte-Sophie a été transformée en musée depuis 1934. Le riche patrimoine de la ville, avec son passé grec, romain et ottoman, le fait qu’elle soit à cheval sur l’Europe et l’Asie, en font une ville très visitée.

Clémence A., Imân S. (article publié dans Les Cris n°16)

 

La basilique Sainte-Sophie ou Hagia Sophia

La basilique Sainte-Sophie ou Hagia Sophia

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents