Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


Ragnar Lothbrock, l’homme qui navigua

Publié par Les Cris, la suite sur 6 Février 2017, 10:20am

Catégories : #La voie des séries

Pour beaucoup Ragnar Lothbrok est le pillard des terres de l’Ouest dans la série Vikings (photo ci-dessous). Le personnage se révèle être en réalité un individu énigmatique pour lequel s’entremêlent légende et réalité historique. Faits et chronologie s’avérant difficiles à cerner, il est impossible d’établir avec certitude la biographie de ce mystérieux Viking.

Le Jarl Lothbrock

Nous savons qu’il vécut au Danemark, au début du IXème siècle, pour mourir probablement entre 850 et 865. Ses prouesses guerrières lui rapportèrent le titre de «jarl» (prononcé Yarl) ou «comte» en langue scandinave.

Son identité prête également à confusion et constitue pour les historiens une véritable énigme. Les écrits médiévaux – tels la saga du Dit des fils de Ragnar et les Chroniques Anglo-Saxonne – le désignent comme un seul et même personnage : un lointain héritier du roi légendaire Sigurd Hring, descendant du dieu Odin.

En revanche, les sources historiques lui attribuent de multiples visages. Parmi les hypothèses les plus crédibles, il pourrait être le roi danois Horik Ier ou le Jarl Reginherus, connu pour ses expéditions en Francie occidentale et en Northumbrie, dans le Nord de l’actuelle Angleterre.

Drakkars et pillages

Mais quoiqu’il en soit, toutes les histoires s’accordent à lui décerner une personnalité vive, batailleuse et avec  énormément d'ambition. La meilleure preuve en est ses explorations de territoires jusque-là inconnus des Vikings (l'Angleterre et la Francie).

En 845, Ragnar met le cap sur la Francie de l’Ouest avec plus de 100 drakkars et plusieurs milliers de guerriers à leurs bords. La ville de Rouen et sa région sont saccagés. Lothbrok ordonne ensuite à sa flotte de remonter la Seine en direction de Paris.

Sur terre, ses violents assauts en font un envahisseur redoutable. Les Danois connus pour leur avidité, pillent monastères et églises en opérant lors des messes chrétiennes, quand la vigilance de leurs adversaires est relâchée.

Aux environs de Paris, la sauvagerie de Ragnar fait s’enfuir les troupes du roi Charles le Chauve. Impuissant, celui-ci laisse piller et brûler sa cité le dimanche de Pâques 845. Seul le paiement en argent fait finalement reprendre la mer au féroce danois.

La création du Danlaw en Angleterre

La date et les causes de la mort de Ragnar Lothbrok demeurent invérifiables. Certaines interprétations suggèrent la dysenterie. Toutefois, la Chronique anglo-saxonne mentionne une expédition contre le royaume de Northumbrie avant l’an 865. Lothbrok y aurait été fait prisonnier par le roi Ælle et jeté dans une geôle infestée de serpents.

Pour venger sa mort, 3 de ses fils (Ivar Le Désossé, Ubbe et Hvitserk) débarquent en Northumbrie avec la fameuse Grande Armée viking, tuent Ælle et fondent en 866 un royaume autour de la ville d’York, une zone appelée «Danlaw» (ou « loi danoise »). L'aîné des fils de Ragnar, Bjorn, est connu pour avoir été le premier Viking a découvrir la Méditerrané. Il explora le Maroc, l'Espagne et pilla la totalité du sud de la Francie en remontant jusqu'à Valence.

Quant à l’origine du nom «Lothbrok», il faut se tourner vers les sagas éponymes pour en apprendre davantage. En Suède, Ragnar aurait vaincu deux serpents monstrueux en se protégeant de leur venin en portant une tenue de poils enduits de poix. Ce triomphe lui aurait rapporté la main de la princesse Thora et valu le surnom de «lothbrok», ou «pantalons velus» en vieux norrois.

Adrien Z.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents