Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


Les prochaines élections en Allemagne : continuité ou alternance ?

Publié par Les Cris, la suite sur 8 Juin 2017, 09:06am

Catégories : #Le monde d'aujourd'hui

En Allemagne, ce sont les députés élus qui votent pour élire le nouveau chancelier, l'équivalent du Premier Ministre en France. Les deux grandes têtes d’affiche de cette campagne pour l'obtention du poste sont Angela Merkel qui est chancelière depuis 2005 et Martin Schultz. Le 24 septembre prochain auront lieu les élections des députés (les élections législatives). Ils siègeront au Bundestag à Berlin qui correspond à l’Assemblée Nationale en France. Les partis qui ne dépasseront pas les 5% des suffrages aux élections n’auront aucun représentant. Les deux candidats principaux au poste de chancelier ont deux profils différents.

Angela Merkel fait partie du parti des « chrétiens-démocrates » (CDU/ CSU), un parti conservateur qui pourrait être comparé, sur certains points, au parti "Les Républicains" en France. Sa popularité est en baisse car une partie du peuple était défavorable à une arrivée de réfugiés, et qu’elle a fait accueillir en masse en Allemagne. Mais, pour faire remonter sa côte de popularité dans son pays, elle décide de changer sa ligne sur la politique migratoire. Son programme n’est pas encore sorti mais on sait qu’elle veut, par exemple, plafonner les loyers et continuer sa nouvelle politique de migration car l’Allemagne est un pays vieillissant qui a un grand besoin de main-d’œuvre.

Martin Schultz fait partie du parti social-démocrate (SPD). Il souhaite réconcilier les Allemands avec l’idée européenne, en ce point on peut le comparer à Emmanuel Macron. Tout comme Angela Merkel, il n’a pas encore dévoilé son programme mais on en connaît quelques points. Il souhaite mettre en place une discipline budgétaire durable, relancer l’économie avec des investissements dans des secteurs stratégiques. Il veut aussi lutter contre le chômage qui touche une partie des jeunes. Pour l’Europe, il souhaite que les pays paient un impôt là où des bénéfices sont réalisés mais aussi il veut mener une lutte contre l’évasion fiscale comme le souhaitait Jean-Luc Mélenchon pour la France (voir nos articles sur les "paradis fiscaux" et sur la lutte contre l'évasion fiscale: http://les.cris.overblog.com/2015/10/les-paradis-fiscaux-1-ou-va-l-argent-combien-d-argent.html).

Angela Merkel a sans doute plus de chances de remporter le scrutin des législatives. En effet, le 14 mai 2017, son parti remporte les élections dans l’Etat (le Land car l’Allemagne est un Etat fédéral) le plus peuplé d’Allemagne avec 4 points de plus que le parti social-démocrate (34,5% des voix), mais il reste encore 4 mois au parti social-démocrate pour faire campagne, remporter les élections et remplacer Angela Merkel à la tête du pays du pays le plus peuplé et puisant d’Europe depuis 12 ans.

Charlotte A.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents