Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Cris, la suite

Les Cris, la suite

Le blog du journal du lycée Jean Vilar VLA


Rap attitude !

Publié par Les Cris, la suite sur 22 Août 2013, 08:34am

Catégories : #Plein les oreilles

Le Hip Hop est un mouvement culturel né aux Etats-Unis, plus exactement dans le South Bronx à New-York, au début des années 1970.

Le contexte socio-économique des années 1970

Pour comprendre la naissance du Hip/Hop il est important de se replacer dans le contexte économique et social dans lequel vivent les afro-américains de la ville de New York au début des années 1970. Après la seconde guerre mondiale les quartiers de New-York comme Brooklyn, Harlem ou encore le Bronx représentent un espoir pour les familles afro-américaines et les immigrés.

Mais, dans les années 1960, les emplois industriels quittent ces quartiers pour se concentrer dans les banlieues du nord. Les «Blancs» suivent ce mouvement et la valeur des immobiliers s'effondre. Ainsi, les spéculateurs immobiliers préfèrent raser de vieux immeubles plutôt que les restaurer.

Il en résulte alors un fossé entre la majorité Blanche américaine qui veut vivre (et vit) le « rêve américain » et les minorités noires (et hispaniques) dont les conditions de vie se dégradent et donc, pour elles, le « rêve américain » s'éloigne.

Un sous-genre révolutionnaire du Hip Hop : Le Rap

La culture Hip Hop se divise en 4 catégories : le Rap (parler de façon monotone sur un son), le Deejaying, le graffiti et la Breakdance. Les 2 premières sont des façons de chanter et de mettre en musique le Hip Hop alors que les 2 dernières sont des caractéristiques artistiques de ce mouvement. C'est de la première catégorie dont nous allons parler.

Le rap apparait dans les années 1980 dans les ghettos des Etats-Unis. Il est caractérisé par le son (beat) produit par un DJ et le « flow» c’est-à-dire un terme désignant la manière dont le rappeur (ou MC = Master of ceremony) chante, style mis au point par le rappeur Rakim. « Rapper's Delight » de Sugarhill Gang est considéré comme le premier tube de rap jamais enregistré (sur 45 tours) en 1979.

Mais, l'âge d'or du Rap se situe dans les années 1990 avec l'émergence de duos de rappers New-Yorkais comme Guru et Dj Premier qui forment le groupe Gang Starr, Eric B. & Rakim ou encore Pete Rock & CL Smooth. A l'ouest, et plus précisément en Californie, c'est le groupe NWA (Niggas With Attitudes) formé de Dr Dre, Mc Ren, Eazy-E, Dj Yella et Ice Cube qui marque un vrai tournant dans le rap en créant le fameux style « Gangsta Rap». Le but de ce groupe est de faire connaître leur vécu dans la ville de Campton rythmé par les guerres de gangs, les violences policières et les trafics de drogues et d’armes.

Le rap atteint son apogée vers le milieu des années 1990 avec la rivalité East Coast/West Coast marquée par l'affrontement musical et médiatique entre deux rappeurs : Biggie et Tupac. Ce conflit se termine par la mort prématurée de Tupac en1996 et de Biggie en 1997, tous les deux au sommet de leur carrière. Cela met fin à l'époque du Hip Hop « old school » et au « Gangsta Rap».

Néanmoins d'autres rappeurs marquent fortement cette époque de par leur style et leurs ventes, ainsi que leurs démêlés avec la justice (Snoop Dog, le Wu Tan Clan, Nas, Ice Cube, The Game, Eminem, Mobb Deep...).

L'influence culturelle du Hip Hop et du Rap

L'influence du rap et du Hip Hop aux Etats -Unis se retrouve tout d'abord dans la langue. Les rappeurs utilisent souvent de l'argot et ce style de langage est devenu courant dans les ghettos ou les bas quartiers. On retrouve aussi l'influence de ce genre musical dans les vêtements : casquette, t-shirt large, baggys, jogging, chaines « bling bling », bandeau (symbolisant la plus part du temps une appartenance à un gang ou « crew»), baskets, pantalon taille basse.....

Le rap est aussi un instrument de la puissance culturelle des Etats-Unis dans le fait qu'il permet de faire découvrir au monde entier l'univers pauvre et violent des ghettos. La plupart des chansons de rap critiquent aussi ouvertement la politique intérieure des Etats-Unis et peuvent influencer des personnes à voter pour tel ou tel homme politique.

Enfin le mouvement culturel Hip Hop est réputé partout dans le monde à tel point que la danse du Hip/Hop est connue mondialement et de nombreux festivals de danse sont organisés. On retrouve un autre aspect de l'influence du Hip Hop dans presque toutes les villes du monde. Des graffitis sont présents, témoignant de la puissance culturelle du Hip Hop et surtout de sa capacité à «occuper les murs» depuis les années 1980.

Le rap est donc devenu un style musical majeur et est très populaire aujourd'hui. Néanmoins, il ne semble pas correspondre à une sorte «d'American Way of Life» car le rap a plutôt tendance à vanter un mode de vie dangereux et une mentalité à «vivre au jour le jour».

K. B. (Article publié dans Les Cris n°4)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents